Violences post-electorales : le FNDC confirme la mort d’un de ses responsables

0
335

Les violences post-electorales en cours à Conakry et dans certaines villes de l’intérieur du pays ont engendré des dégâts matériels et des pertes en vie humaine. Un responsable du FNDC fait partie des jeunes qui ont trouvé la mort ce mercredi 21 octobre. Boubacar Baldé, coordinateur du FNDC à Sonfonia Gare, a été tué par balle a indiqué la coordination nationale du Front anti troisième mandat dans un communiqué.

Ci-dessous le communiqué du FNDC

Depuis quelques heures, le FNDC suit avec la plus grande attention les derniers développements de la situation chaotique dans laquelle se trouve notre pays.

A cet égard, nous exprimons notre vive inquiétude et travaillons d’arrache�pied pour lancer des actions d’envergure visant à empêcher un troisième mandat en République de Guinée.

D’ores et déjà, la coordination nationale du FNDC condamne fermement les dégâts matériels occasionnés et les assassinats de civils qui sont en train d’être perpétrés par les forces de défense et de sécurité au service de M.Alpha Condé. Le FNDC est révolté d’apprendre la mort par balle ce
mercredi 21 octobre 2020 de Boubacar Baldé, son coordinateur à Sonfonia Gare.

Nous adressons nos condoléances à sa famille et nous nous inclinons devant la mémoire de tous disparus.

Le FNDC exprime également tout son soutien aux victimes des destructions de biens.

La coordination nationale tiendra informé, dans un bref délai, le peuple de Guinée sur la nature des actions décisives qu’elle compte lancer dans la continuité du combat engagé depuis 2019 contre le troisième mandat.

Ensemble unis et solidaires, nous vaincrons!

Conakry, le 21 octobre 2020.