Ville morte : des jeunes de l’axe experimentent une nouvelle stratégie

1
1795

Les leaders de l’opposition républicaine  ont appelé leurs militants à observer ce lundi 14 mai 2018  une journée ville morte dans la capitale guinéenne. Une façon pour eux d’accentuer la pression sur le gouvernement afin que ce dernier puisse résoudre le différend électoral. Sauf que ce mot d’ordre n’a pas été suivi dans tout Conakry. C’est seulement sur l’axe Hamdanlaye Bambeto Cosa que l’appel des opposants a trouvé écho. Et là aussi, certains jeunes semblent changer de fusil d’épaule. Habituellement, ils sortent avec des cailloux pour chasser des taximètres et affronter les forces de l’ordre.

Mais cette fois-ci certains jeunes de Hamdanlaye sont sortis avec des pancartes sur lesquelles on  peut lire : « Nous voulons la vérité des urnes » ou encore« Libérez les détenus politiques ». Cependant à Koloma ,des jeunes manifestants ont brulé des pneus sur la chaussée. A noter que les forces de l’ordre n’étaient pas présentes sur les lieux.

Alpha Baldé

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici