Tueries en Guinée : Tikei du groupe Gnamakala livre avant qu’on m’enterre

0
449

Après le collectif des artistes urbains de Labé, Saifon Baldé entre autres, c’est au tour de Tikei du groupe Gnamakala de dénoncer les tueries en Guinée. Le jeune artiste a pris la plume pour dénoncer les maux dont souffre le peuple dans un single intitulé « avant qu’on m’enterre».

Ci-dessous le clip :