Transition en Guinée: Les priorités, selon Faya Millimono

0
94

La CPR, Coalition politique pour la rupture, dirigée par Faya Milimono, a décliné dans une déclaration, les priorités qu’elle propose au régime transitoire. C’était, le 8 septembre à Conakry. La CPR « se sent confortée dans sa vision à travers les intentions et les actes posés » par le CNRD, Comité national du rassemblement et du développement. Elle propose la mise en place d’un gouvernement de transition inclusif, l’élaboration d’une Constitution adaptée aux réalités historiques et sociologiques de la Guinée, l’harmonisation des rapports entre institutions républicaines, la correction du système judiciaire. Aussi l’élaboration d’un fichier électoral, l’établissement d’une commission électorale technique et indépendante, l’organisation couplée des élections locale, législative et présidentielle.

« La CPR voudrait exprimer sa disponibilité à accompagner le CNRD dans ses efforts de réforme politique et économique, voire sociétale. La CPR invite tous les citoyens, l’ensemble des organisations de la société civile guinéenne, les partis politiques et les partenaires et amis de la Guinée à s’inscrire objectivement dans la dynamique de la rupture avec les systèmes passés afin de favoriser une transition réussie et profitable à tous ».

Abdoulaye Kourouma