Tougué : les fils de Kollangui se mobilisent pour la cause de leur commune rurale

0
609

Les ressortissants de la sous-préfectures de Kollangui (Tougué) ont tenu leurs premières assises pour le développement intégré et durable de la commune rurale du 31 juillet au 2 août sous le thème « patrimoine commun, enjeux, perspectives et développement ». Les fils et filles de la localité envisager d’amorcer le développement de leur localité.

Après la cérémonie d’ouverture présidée par le sous-préfet, s’en est suivi le discours du maire. La commune rurale de kollangui, l’une des neuf communes rurales de la préfecture de Tougué est de nos jours placée au dernier rang en terme de développement malgré ses potentialités. A en croire la première autorité de la sous-préfecture, cette commune est en manque de :« Terrain de sports; Enseignants et équipements qui provoquent l’abandon de beaucoup de nos enfants à l’école. Les routes qui relient les districts sont impraticables ; il n’ y a pas aussi de centre d’accueil ni des logements pour les fonctionnaires affectés encore moins de  boucherie moderne. Plusieurs secteurs et districts n’ont pas d’eaux… », regrette Elhadj Mamadou Lamine Diallo.

Les ressortissants venus de tous les horizons, les résidents, les autorités locales et les notables ont échangé pour le développement intégré et durable de la commune de Kollangui qui est en manque de tout à l’occasion de la fête de Tabaski. « L’objectif était d’amorcer une prise de conscience au niveau de la communauté sur le bien commun et l’intérêt général. Et de faire savoir à la communauté que le développement de Kallangui ne peut-être réel que si tous les citoyens s’engagent et contribuent à la hauteur de leurs moyens. Les participants ont posé des questions de compréhension sur les différents axes développés par le facilitateur. Il y a eu une mobilisation très impressionnante. Toutes les couches de la population active étaient représentées. Nous trouvons que les commentaires enregistrés après la conférence ont montré que les gens ont compris, la prise de conscience est possible. Et nous avons compris à travers cette rencontre que le développement de Kollangui est possible dans la condition que nous continuons ce genre de rencontre pour que, ce que nous avons semé puisse germer vite avant que ça ne sèche » plaide Mamadou Kebera Diallo.

Cette rencontre a été organisée dans le but d’amener les ressortissants et résidents à participer pour le développement intégré et durable pour la commune rurale de Kollangui. Selon le secrétaire administratif, les ressortissants qui sont en Guinée et ailleurs ont pensé à la nécessité de réunir les fils et filles de Kollangui au tour de la table. Au cour de ces échanges, plusieurs sujets ont été débattus :« le conférencier a largement évoqué le rôle que doit jouer le Maire de la commune, les ressortissants et résidents. On peut retenir : les ressortissants doivent investir de leurs moyens dans la commune pour l’épanouissement de la sous-préfecture, les résidents doivent aussi jouer de concert avec l’autorité communale pour coordonner les initiatives à court et à long terme. Les résidents étaient très satisfaits de cette initiative et ont indiqué leurs préoccupations en promettant de contribuer à la sensibilisation des ressortissants afin de fédérer à cette plateforme » se félicite Alhassane Barry.

Au nom du conseil communal, le maire s’est engagé à accompagner toutes les Initiatives de développement. Il demande à toute la population d’accompagner la commune pour une valorisation commune de ses atouts pour un développement participatif et durable.

Amadou Tidiane Diallo depuis Tougué