Tougué : le maire de la commune rurale de Kollangui explique comme il a géré les fonds octroyés par l’ANAFIC

0
384

Dans un entretien accordé refletguinee.com, le maire de la commune rurale de Kollangui, préfecture de Tougué est revenu sur l’utilisation des fonds alloués à sa commune par l’Agence Nationale pour le Financement des collectivités ( ANAFIC). El’hadj Mamadou Lamine Diallo assure que les fonds ont été bien utilisés. C’est notamment ces fonds qui ont permis la construction de quelques infrastructures dans des villages qui été dans le besoin.

Lisez :

« Grâce à L’ANAFIC , nous avons eu beaucoup d’avancées. Nous avons de façon souveraine décider construire une école à une locolité qui était desservie  jusqu’à present. Et nous avons envoyé l’hôpital à Labha, un autre secteur. Toute la sous-préfecture, il n’y a que deux postes de santé. Celui de Fello et Kollangui centre. Labha souffre aussi le même problème. Parce qu’entre Labha et Kankalabe c’est entre  9 et 12km. C’est trop distant pour amener un malade. Et vraiment la construction de ce poste de santé a bien réussi. Nous avons fait une première remise. L’infirmier a déjà commencé à travailler. Pour Kollangui centre nous avons construit le centre culturel. Là aussi ça évolue petit à petit. Mais celui qui a gère le projet est très lent. À chaque fois je me pleins mais toujours il continue. Il avait envoyé de tôles ici qui sont gâtées au cours de la route. J’étais à Conakry à l’époque malade. Et j’avais dit à mes conseillers de ne pas accepter de mettre les tôles comme couverture. Certaines personnes l’ont poussées à les mettre. Quand je suis revenu, il a enlevé. Il a acheté de tôles neuves. Et il m’a informé qu’actuellement les tôles qu’il a acheté se trouvent à Labé. Même les travailleurs ne sont pas contents de lui parce qu’ils ne gagnent rien actuellement….». 

Tidiane Diallo, Refletguinee