Tensions à Macenta : des blessés, des dégâts et des arrestations

0
323

Comme annoncé précédemment sur notre page Facebook, les jeunes de Macenta ont battu le pavée ce jeudi dans leur ville pour dénoncer les promesses non tenues du président Alpha Condé. Il s’agit principalement du bitumage de la voirie urbaine. Une manifestation réprimée par les forces de l’ordre et au cours de laquelle des dégâts matériels ont été enregistrés. Certains manifestants ont également été arrêtés.

La violence exercée sur les manifestants par les forces de l’ordre a irrité les jeunes qui pris d’assaut les postes de police et de gendarmerie qu’ils ont mis à sac.

Des blessés dont certains par balles ont été enregistrés selon plusieurs sources qui parlent d’une possible fuite du préfet qui était activement recherché par les jeunes manifestants.

Pour rappel le préfet avait appel selon nos informations à N’Zérékoré pour venir renforcer les unités qui sont à Macenta afin de maîtriser les manifestants. Ce qui n’a pas réussi à en croire les organisateurs qui dénoncent des arrestations dans leurs rangs.

Les jeunes menaces d’empêcher la tenue de l’élection présidentielle si leur revendication n’est pas satisfaite.

Les jeunes manifestants
La gendarmerie saccagée

Ousmane Condé