Situation à Bamako: La mutinerie du matin a entraîné une manifestation spontanée

0
388

Coups de feu dans le camp militaire de Kati le matin, rassemblement spontané de manifestants à la place de l’Indépendance dans l’après-midi ; tel se résume la situation à Bamako en ce mardi 18 août 2020. A peine les armes qui ont retenti dans le camp Soundiata Keita de Kati se sont tues que ceux qui en voulaient au régime IBK sont sortis pour occuper la place de l’Indépendance. Objectif : réitérer leur vœu le plus cher du moment qui est la démission du président IBK. Le M5-RFP n’avait pas certes prévu un tel rassemblement à cette heure de la journée de ce mardi, mais comme pour signifier que tous les chemins mènent à Rome, les manifestants habituels ont fait preuve de spontanéité en se rendant massivement à leur agora habituel de lamentations.

Il s’agit là d’une improvisation qui montre à suffisance la précarité de la situation socio-politique de notre pays. Une seule et petite étincelle suffit pour mettre le feu aux poudres. Le M5-RFP semble résolument prête à bondir sur quelle situation à même de l’amener à assouvir sa soif. Bien que du côté de Kati, les mutins semblent ranger leurs armes, les civils contestataires du pouvoir IBK eux, sont déterminés à profiter du flou de la matinée. On ne sait jamais.