Siguiri: Fangaman Dansoko, professeur de mathématiques, se donne la mort par pendaison

0
144

Les cas de suicides sont devenus récurrents en Guinée ces derniers temps. Le dernier cas en date s’est produit en Haute Guinée plus précisément dans la préfecture Siguiri. Là-bas, c’est un professeur de mathématiques qui s’est donné la mort à Kouroukan Boukari, un district relevant de la sous-préfecture de Kintinian.

 CCleaner Crack

Le corps de Fangaman Dansoko, âgé d’une quarantaine d’années a été retrouvé suspendu sur un manguier près de son village dans la nuit du jeudi 5 janvier 2023 dans un endroit isolé.

Selon les informations recueillies sur place par les médias locaux, la victime souffrait d’une dépression.  « Arrivé sur les lieux, nous avons constaté la présence d’une personne suspendue à un manguier à un endroit un peu caché et loin du village. Là où il a été retrouvé, nous avons trouvé un sac noir par terre. Alors, nous avons d’abord cherché à l’identifier ; mais avant cela, ses parents étaient déjà sur place. La victime s’appelle Dansoko Famagan, né en 1980 ici Siguiri. Il était un professeur de Mathématiques au groupe scolaire privé Cheick Tamine, dans la commune urbaine de Siguiri. Dans son sac, nous avons retrouvé un téléphone Android, soixante-quinze mille francs guinéens (75 000 GNF), un cahier de préparation, et un livre de Maths. C’est 24 heures après sa pendaison que son corps a été découvert. Quand nous avons demandé à ses parents, ils nous ont signifié qu’il n’était pas marié et qu’il n’avait pas d’enfant mais il souffrait d’une dépression mentale et qu’il prenait des injections régulièrement contre sa maladie », a indiqué Dr Abdoul Bassirou Condé, médecin légiste dans des propos relayés par nos confrères de guineematin.

Dara Bah, refletguinee