RPG: Comment Ismaël Condé a été parachuté au poste de vice-maire ? (par MLB)

23
692

Entre le premier vice-maire de Matam et son parti le RPG Arc-en-ciel, grâce auquel il a étè élu á ce poste, les rélations sont froides voir trés glaciales depuis quelques mois. Les deux parties ne partagent plus les même visions.

En effet, depuis quelques semaines le ton est monté d’un cran entre Ismaël Condé et les sections du RPG Arc-en-ciel de Matam. Il est devenu très virulent ces derniers temps contre le régime d’Alpha Condé et tout le monde n’accepte pas cela au sein du parti. Certains partisans du régime en place demandent ouvertement la démission du jeune vice-maire. C’est ce que refuse Ismaël condé arguant que le RPG Arc-en-ciel n’est pas une propriétée privée. Oui, sauf que le RPG Arc-en-ciel n’est pas un parti qui est tombé de la dernière pluie. C’est-à-dire qu’il y a eu des hommes et des femmes qui a un moment de l’histoire se sont battus au prix de leur vie pour assurer la survie de cette formation politique. Ismaël Condé fait-il partie de ceux-lá? La réponse est non car c’est n’est qu’en 2018 en faveur des élections locales, alors candidat indépendant, qu’Ismaël Condé a rejoint le RPG Arc-en-ciel. Une alliance qui lui a été bénéfique car il a été élu, sous la proposition du parti au pouvoir, au poste de premier vice-maire. Pour rappel un accord liait le RPG Arc-en-ciel à l’UFR de Sydia Touré. Sinon Ismaël Condé n’a appartenu á aucune structure à la base du parti au pouvoir. Selon mes sources, Ismaël Condé est un frustré car en réalité il voulait être candidat sur la liste nationale du RPG Arc-en-ciel pour la députation. Ce rêve a été brisé par un autre jeune du nom de Souleymane Keïta alors conseiller de mission du président de la République. Le jeune conseiller a été choisi par les structures du parti á son absence car il était en mission á l’interieur du pays. Ne digérant pas ce camouflet, le vice-maire a décidé de mettre les pieds dans le plat en attaquant ouvertement le champion du RPG Arc-en-ciel.

Pour une question de logique et de bon sens, Ismaël Condé pour marquer les profonds desaccords qui existent entre lui et le parti dont il dénonce la gestion aurait tout simplement jeter l’éponge ne serait-ce qu’au sein du RPG Arc-en-ciel. Car comme on aime á le dire un pied dédans et un pied dehors. C’est dehors!

Par Mamadou Lamine Barry, journaliste et analyste politique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici