Retard du procès des détenus politiques : l’Etat doit se bouger ( Makanera Kaké)

0
158

Plusieurs opposants mis aux arrêts au lendemain de la présidentielle du 18 octobre croupissent en prison où ils attendent leur procès. Dans un post sur sa page Facebook, Makanera Kaké, a invité l’Etat à organiser le procès et libérer ceux qui sont innocents.

«Il faut que le gouvernement fasse en sorte qu’il puisse naviguer entre la nécessité de restaurer l’autorité de l’Etat et assurer la sécurité des guinéens, tout en respectant les règles de droit dans ce pays.
Il faut organiser rapidement le procès des opposants qui ont été arrêtés afin que justice soit rendue. Il faut qu’on libère ceux qui ne sont pas coupables dans cette affaire et que ceux qui sont déclarés coupables purgent leurs peines.
On ne peut pas dire que tous ceux qui ont été arrêtés sont coupables. J’invite le gouvernement guinéen à se bouger pour qu’on organise un procès juste et équitable».

Refletguinee