Remise de peine pour les mineurs : C’est une opération de communication… ( Dalein)

0
489

Dans un décret lu lundi dernier sur les antennes des médias publics, Alpha Condé a accordé une remise de peine à des mineurs condamnés pour attroupement illégal pendant les violences post-électorales. Pour Cellou Dalein, cette action n’est rien d’autre qu’une opération de communication destinée à berner l’opinion publique et la communauté internationale.

« La grâce présidentielle que vient d’accorder Alpha Condé à 7 mineurs condamnés à 5 mois de prison pour attroupement illégal est présentée comme un acte d’humanisme, de clémence et même de décrispation.
Cette grâce, qui intervient au moment où la totalité des graciés avait quasiment purgé leur peine, n’est, en fait, qu’une opération de communication destinée à berner l’opinion publique et la communauté internationale. Où est l’humanisme quand on sait que ces jeunes ont été raflés alors qu’ils étaient, pour la plupart, sur le chemin de l’école et, pour certains, extraits nuitamment de leur domicile familial par les forces de défense et de sécurité ?», a posté Cellou Dalein Diallo.

A l’occasion de la cérémonie d’ouverture du forum de l’investissement en Guinée, Alpha Condé avait déclaré qu’il n’y a pas de détenus politiques en Guinée. Le chef de l’Etat est allé même jusqu’à s’en prendre aux médias étrangers ( RFI et France 24) en les accusant de propager des fausses informations.

Pendant ce temps, plusieurs opposants dont des responsables du principal parti d’opposition en Guinée sont placés en détention provisoire à la maison centrale de Conakry où ils attendent leur procès.

Refletguinee