Protection civile : découvrez pourquoi les sapeurs-pompiers sont dans l’incapacité de maîtriser les incendies

1
948
La direction de la protection civile

Depuis quelques temps, les sapeurs-pompiers prouvent leur existence. Ils s’y rendent dans les foyers d’incendie et montrent leur effort. Mais cet exploit cache une réalité, celle d’un service à l’agonie. Pour toute la zone de Conakry, on ne compte que 7 camions incendie et seulement 3 sont en état de service. « Ce n’est pas suffisant. Trois camions normalement c’est pour un secteur » témoigne Amadou Oury Dieng, directeur national adjoint de la protection civile.

Les autres camions sont en panne et les quelques uns qui fonctionnent n’ont pas un grand réservoir à l’image de ce camion qui ne peut prendre que 1500 litres, l’équivalent de 5 minutes d’activité. « Aucun véhicule pompier ne peut arriver sans eau sur les lieux du sinistre. Et quand le camion arrive, il fait un branchement de trois lignes. Un pour attaquer les points d’incendie, deux autres pour protéger le voisinage. Les deux petits branchements jettent au moins 200 litres par minute, la ligne du milieux 500, ça vous fait 1m3 par minute. Et si c’est un véhicule de 5 m3 cube en 5 minutes l’eau est finie ».

Conséquences, les sapeurs-pompiers sont souvent victime d’attaque, les camions portent les signes et la protection civile comprend la colère de la population. « Hier il n’y’avait rien, aujourd’hui, il y’ a un début. Donc il faut protéger ce début, s’éduquer et éduquer les autres pour maintenir cet acquis et le développer. Si on nous accuse d’être en retard, on casse nos véhicules on blesse nos hommes » déplore le directeur national adjoint de la protection civile.

Le métier de sapeurs-pompiers est-il le plus compliqué au monde. En Guinée c’est oui, car les sapeurs-pompiers ne bénéficieraient d’aucune  prise en charge médicale lors des opérations et même le savon leur serait refusé à plus forte raison du lait ou des produits pharmaceutiques.

Refletguinee.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici