Promotion du tourisme : un village écotouristique en construction à Dalaba

0
595


La préfecture de Dalaba, destination touristique par excellence par le passé, va bientôt connaître un nouveau visage avec la construction d’un village écotouristique. Un projet est en cours dans ce sens et il est porté par des jeunes ambitieux. 


 Ce site touristique sera implanté dans le jardin botanique, Augustin Chevallier, actuelle forêt Barry Gassimou  qui s’étend sur  800 hectares. Cette forêt créée en 1908 par le gouverneur de l’AOF ( l’Afrique Occidentale Française),  fut la plus grande forêt de pins en Afrique de l’Ouest pendant la période coloniale. Après l’indépendance,  le feu  président Ahmed sekou Touré a rebaptisé cet espace forêt Barry Gassimou qui servira pendant longtemps de lieu touristique important . Il a construit la case  à palabre où il a recevait les présidents africains. Depuis sa disparition  cette forêt est delaissée  d’où l’initiative de l’entreprise Madal & Caibso de restaurer  son image écornée.  

Rencontré en  pleine activité d’aménagement du site ce jeudi 29 octobre dans la forêt située à environs  4km de la commune urbaine de Dalaba,  Caibso de retour de la France où il a suivi  des formations  techniques en menuiserie nous explique ses ambitions pour l’environnement.  « C’est un village écologique   à but écotouristique dans lequel l’entreprise va développer des activités environnementales,  sociales , économiques,  et des formations dans plusieurs  domaines afin de booster  l’employabilité des jeunes».

En dehors de l’ambition d’attirer les expatriés, les jeunes rêvent de mettre sur place  des ateliers de menuiseries entre autres pour assurer une bonne formation professionnelle aux jeunes. Des terrains de football,  basketball sont également prevus.  La sauvegarde du patrimoine forestier est une priorité. C’est  pourquoi, les déchets de la forêt seront  utilités après recyclage ( bois morts,  des feuilles sèches). Une fois achevé, ce village sera une destination privilégiée, de création et de vente de divers  objets  moulés selon l’architecture de nos sociétés.

Yaya Barry depuis Dalaba pour Refletguinee