Guinée : premier accrochage entre la junte au pouvoir et le FNDC?

0
153

Plusieurs opposants au troisième mandat qui étaient en exil forcé ont regagné le pays ce samedi 18 septembre 2021. Djani Alfa, Sékou Koundouno et cie ont été accueillis par une foule. De l’aéroport international Conaky Gbèssia à Bambéto, les citoyens se sont massivement mobilisés pour acclamer « les héros de la lutte contre le troisième mandat» contraints de sortir du pays sous l’ère Alpha Condé. Mais cette manifestation n’est pas la bienvenue pour le comité national du rassemblement et du développement ( CNRD) qui estime qu’elle viole deux mesures en vigueur.

C’est dans un communiqué lu sur les antennes de la RTG que le CNRD a condamné cette manifestation qui viole l’interdiction de toute manifestation de soutien et le regroupement de masses en cette période de pandémie de coronavirus.

Pour finir, le CNRD invite les autorités compétentes à tirer les conséquences de droit qui en découlent de cette manifestation. En clair, la junte demande à la justice d’intenter une action contre les acteurs de cette manifestation.

C’est donc le début du premier accrochage entre le CNRD et le FNDC qui n’a pas pris part il faut le rappeler aux consultations engagées par la junte même s’il a salué le coup de force des Forces spéciales qui a mis fin au régime du président Condé.

Dara Bah, Refletguinee

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!