Moyenne Guinée : timide reprise des activités à Dalaba

0
417

La vie reprend peu à peu, après plus d’une semaine marquée par des violences post-electorales, dans cette région. Les engins commencent à emprunter les routes et les activités commerciales reprennent par endroits. C’est le cas à Dalaba, une préfecture relevant de région administrative de Mamou.

La plupart des barrages érigés sur l’axe Labé-Mamou par les manifestants pour empêcher toute circulation sont levés. La circulation a timidement repris dans la commune urbaine de Dalaba ce mercredi 28 octobre 2020.

Le grand marché a aussi ouvert ses portes. Certains commerçants sont présents devant leurs boutiques et magasins mais les clients ne se bousculent pas.

Mody Oumar Bah, père de famille est soulagé de constater un début de reprise des activités. Ce matin, il est venu s’approvisionner en denrées. La semaine écoulée a été particulièrement difficile pour lui et sa famille. « Plus d’une semaine, nous sommes à la maison, la peur au ventre. Dieu merci aujourd’hui, les activités commencent à reprendre»

À la station d’essence, un seul pompiste s’active pour servir les clients. Au-delà des détenteurs d’engins, les vendeurs au marché noir viennent s’approvisionner en carburant. Un moment propice pour faire des recettes. « Nous achetons à la pompe, un litre à 10.000fg et on le revend à 15.000fg puisque la station ne fonctionne pas à temps plein», glisse un jeune venus avec deux bidons sur une moto qui a requis l’anonymat.

Cette crise post-electorale a particulièrement affecté les ménages qui ont pour la plupart été confronté à une penerie de vivres.

De Dalaba, Yaya Barry pour Refletguinee