Me Alseny Aissata Diallo à propos des aveux de Madic: « c’est humain de reconnaître ses erreurs»

0
760

Au sortir de l’audience de Madic 100 frontières tenue ce lundi 18 janvier au tribunal de première instance de Dixinn, l’avocat du prévenu s’est prononcé sur la ligne de défense de son client. Me Alseny Aissata Diallo estime que c’est tout à fait normal que le prévenu reconnaisse ses erreurs s’il se rend compte qu’il en a commis.

L’avocat précise que c’est une méthode de défense très connue et utilisée par ceux qui sont en conflit avec la loi. Il compte surfer sur cette position pour plaider pour la cause de son client lors de la prochaine audience. Celle-ci est consacrée aux réquisitoires et aux plaidoiries. « Reconnaître ses erreurs est une manière de défense qui est tout à fait normal. S’il se rend compte qu’il y a eu des écarts ou des anomalies, c’est humain de le reconnaître devant le tribunal et demander pardon. C’est vraiment responsable d’assumer sa responsabilité. Certainement le tribunal tiendra largement compte de ce pardon et nous comptons demander à la prochaine audience la clémence du tribunal qui acceptera de lui mettre à notre disposition…».

En attendant donc la prochaine audience, Mamadi Condé alias Madic 100 frontières, retourne à la maison centrale où il va poursuivre son séjour.

Saliou Bah