Marche de la colère: le maire de Dixinn aussi s’oppose ( copie)

0
947

Comme son collègue de Matam, le maire de Dixinn n’a pas donné une suite favorable à lettre d’information de la marche de la colère que comptaient organiser les Forces Sociales le 22 janvier prochain à Conakry pour dénoncer la  cherté de la vie, la mauvaise gouvernance et surtout exiger du gouvernement la baisse du prix du carburant à la pompe.

Samba Diallo justifie la non autorisation par une décision du ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation interdisant toute manifestation en Guinée. Il ajoute que sa juridiction ne dispose pas d’un dispositif de sécurité conséquent pour encadrer la marche.

Ci-dessous copie de la lettre réponse!

Dara Bah

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici