Marche de femmes de l’opposition : le rendez-vous maintenu le mercredi

12
1377

Alors que la journée de recueillement appelée par l’opposition commence à peine, refletguinee.com a appris d’une source proche de l’opposition que la marche « blanche » des femmes prévue mercredi prochain est maintenue. Selon la vice-présidente du Comité national des femmes de l’UFDG, à travers cette marche, les femmes vont dénoncer les meurtres civils  et exiger que justice soit faite pour toutes les victimes.

Le 7 février, les femmes de l’opposition guinéenne vont battre le pavé pour protester contre les meurtres civils, mais aussi exiger justice pour les victimes. La marche dite « blanche » va commencer au carrefour de Concasseur (sur la route Leprince), pour aboutir au rond-point de Bambéto, banlieue de Conakry, où est prévu un meeting. Maïmouna Bah, la vice-présidente du Comité national des femmes de l’Union des forces démocratiques de Guinée explique : « C’est pour exprimer le ras-le-bol des mères, des femmes sources de vie, devant ces massacres des enfants dans l’impunité totale et dans le manque total de compassion des gouvernants. Car, quand on regarde de l’autre bord, s’il y a des morts, on a compris qu’ils sont capables de compassion. Ils savent que ça fait mal. Nous avons vu l’arsenal qu’ils ont déployé quand le gendarme a été touché. Nous pensons que c’est un fils du pays comme tant d’autres. Pourquoi ce deux poids deux mesures ? Nous allons demander deux choses : que ces tueries s’arrêtent et que justice soit faite pour les victimes».

MYD

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici