Manifestations politiques : ces décisions de l’opposition qui annoncent une nouvelle semaine agitée

1
1074

Les membres de l’opposition républicaine se sont retrouvés ce vendredi au quartier général de l’UFDG. Les opposants se sont penchés sur les derrières activités qu’ils ont organisées à Conakry. Apres avoir remercié leurs militants pour la qualité de la mobilisation lors de l’enterrement des quatre personnes tuées lors des dernières manifestations. Makanera Kaké porte-parole de circonstance de cette entité politique a donné le calendrier des nouvelles manifestions.

« Nous allons encore enclencher une série de manifestations qui commencera le mardi 27 mars 2018 par une journée ville morte. Mercredi les femmes vont tenir leur sit-in devant le bureau du ministre de la justice. Jeudi les responsables locaux des différentes communes de la ville de Conakry vont organiser des manifestations. Sont concernées les communes de Conakry, Maneya, Dubréka et Kindia»

A lire aussi Assassinat d’un cadre de l’UFDG à Télémélé : « il faut chercher la cause en leur sein » dit Souleymane Keita du RPG

Les opposants n’entendent pas se limiter là .D’ailleurs, ils ont instauré une nouveauté.

« La semaine qui viendra après, nous allons commencer une série de manifestions  dans les capitales régionales. Là nous commencerons par un grand meeting à Boké en présence de tous les leaders de l’opposition républicaine. » a affirmé Makanéra Kaké

L’objectif de ces manifestions est selon les organisateurs, d’amener la CENI à publier les vrais résultats des élections locales du 04 février dernier.

L. Barry

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici