Manifestation : plusieurs blessés et des arrestations

0
362

Au moins cinq personnes ont été blessées lundi 20 juillet lors des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre en marge de la manifestation interdite du FNDC à Conakry.

Des quartiers de la commune de Ratoma ont été le théâtre d’affrontements entre des jeunes manifestants et des forces de l’ordre résolus à mettre en échec le FNDC qui voulait une forte mobilisation dans les rues de Conakry.

A Hamdallaye Prince, un jeune a été touché par balle à la tête. Il a été immédiatement transporté dans une clinique pour recevoir des soins. Quatre autres junes ont également été blessés sur l’axe Bambéto-Sonfonia.

Au-delà des ces blessés, plusieurs contestataires ont été arrêtés au cours de la journée par les forces de l’ordre.

A travers cette manifestation, le FNDC demande le départ du président Condé « pour parjure et haute trahison».

Dara Bah