Manifestation de l’opposition: comment Boubacar Barry a été tué?

34
4773

Comme annoncé dans un précèdent article, l’opposition guinéenne manifeste ce mercredi 14 mars 2018 à Conakry. C’est pour dit-elle exiger la publication des vrais résultats des communales du 04 février 2018. Malheureusement, un mort a été enregistré au cours de cette journée dans la commune de Ratoma.

Boubacar Barry, 26 ans est conducteur de moto-taxi. Il a été blessé par balles à Wanindara pendant que des gendarmes tentaient de rétablir l’ordre au carrefour-marché. Transporté d’urgence  à la policlinique de Dixinn pour recevoir les premiers soins, il rend l’âme.

Selon notre source, la victime est originaire de Mamou. Cellou Dalein Diallo, le chef de file de l’opposition guinéenne, s’est rendu à la policlinique de Dixinn avec  des membres de son parti dès qu’il a appris la mauvaise nouvelle. Sur place, il a dénoncé l’assassinat de ce jeune et a appelé à une mobilisation pour exiger un changement en Guinée.

 Le président de l’UFDG qui  reprochait au pouvoir de ne rien faire pour que lumière soit faite pour les victimes des manifestations politiques depuis l’arrivée au pouvoir du président Condé en 2010. Il va ajouter ce jeune dans le décompte macabre du nombre des victimes des manifestations politiques qui passe désormais à 91.

Par ailleurs, on nous nous apprend qu’un autre jeune a été aussi blessé par balles mais celui est en train de recevoir des soins dans centre hospitalier de la  place. La station de service qui se trouve à droite en allant vers Sonfonia a été saccagée, le contenu partagé par les manifestants qui accusent les forces de l’ordre d’être les premiers à saccager la station.

Dara Bah pour efletguinee.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici