Manif du FNDC : des accrochages signalés par endroits

0
249

Les accrochages entre les forces de l’ordre et les manifestants ont commencé hier à minuit à Koloma, Cirage et Bomboli. Ils se sont poursuivis ce matin, dès 5 heures. C’est à l’appel du Front national pour la défense de la Constitution que ces manifs sporadiques ont éclatées depuis la veille en banlieue de Conakry. 

Ce matin encore, des échauffourées, opposant les forces de l’ordre aux jeunes manifestants armés de pierres se sont poursuivis dans  plusieurs endroits. Lew jeunes ont incendié des pneus dans la rue ainsi que des ordures.

Sur la route le prince, la circulation est quasiment perturbée et sur l’autoroute, un début de regroupement a dispersé à Gbessia.

La situation était particulièrement tendue à la t8, à Koloma et Gnariwada aux environs de midi où des jeunes manifestants échangeaient des jets de cailloux contre du gaz lacrymogène avec les forces de l’ordre.

Les activités commerciales tournent au ralenti même si par endroits, certains ont ouvert leurs magasins notamment sur l’autoroute.

 Autre fait, des délinquants profitent de la manifestation pour retirer des appareils tels que des téléphones aux citoyens.

Ci-dessous notre focus sur le dispositif secrétaire en place à la tannerie.

                          Abdoulaye Kourouma