Mandiana : le gouverneur de Kankan cité impliqué dans un conflit domanial?

0
159


Rien ne va plus entre kangbèla et Falama dans la prefectutre de Mandiana. Ces deux localités revendiquent un domaine depuis 2017. Et, l’actuel gouverneur de kankan qui devrait contribuer à résoudre le problème aurait pris position pour Falama, son village, malgré la décision de justice qui a ordonné l’arrêt de tous les travaux sur le site conflictuel. La population de Kangbèla attire l’attention des autorités pourque justice soit rendue.

Kangbèla et Falama deux villages voisins de Mandiana sont opposés à cause d’un domaine agricole du nom de « Gboro ». Depuis 5 ans les deux localités se disputent la paternité du site mais sans issue favorable. Soucieux du maintien de la paix et de la cohésion entre les parties, les villages qui composent Djetouba ont tenté de trouver une solution. Au terme des discucions, il a été conclu que la partie qui fait objet de conflit appelé « Gboro appartient depuis toujours à Kangbèla. Malgré ce verdict de la communauté, Falama n’aurait pas accepté de ceder.
La résolution du conflit à l’amiable aura donc échoué. C’est ainsi que la Justice de paix de Mandiana a été saisie pour trancher. Le tribunal dans son ordonnance du 26/10/2017 a tranché en faveur de Kangbèla.
Malgré cette décision de justice, Falama a entrepris des activités sur le domaine. D’après nos sources c’est le gouverneur de kankan Aboubacar Diakité qui aurait instruit à ses parents de Falama d’exploiter le domaine.
Les sages de Kangbèla attirent l’attention des autorités sur le non respect d’une décision de justice mais aussi l’implication du gouverneur dans cette affaire pour tordre le cou à la loi.

Pour l’heure, nos tentatives pour joindre le gouverneur de Kankan pour avoir da version sont restées sans succès.

A suivre !!

Malick Camara