Maison centrale de Conakry: un mort de plus enregistré 

0
349

C’est une information de dépêcheguinee. Selon ce site d’informations, un détenu a été retrouvé mort ce dimanche au petit matin à la maison centrale de Conakry.

Le détenu, un sourd-muet, d’une trentaine d’années se serait donné la mort à l’aide de son drap.

Une information qui vient relancer le débat sur les conditions de détention des détenus à la maison centrale de Conakry.

Récemment c’est la cuisinière Hawa qui a été retrouvée morte. Selon des informations, elle aurait été violée avant d’être assassinée. Une version des faits contestée par le ministère de la justice qui parle de mort par accident.

Hormis ces cas, d’autres ont ont été notifiés à la maison centrale de Conakry. Le cas le plus emblématique, est celui de Roger Bamba. Ce militant de l’UFDG était tombé malade dans sa cellule avant d’être évacué en urgence à l’hôpital Igace Deen où il a rendu l’âme.  

La maison centrale qui a une capacité de 300 places a dépassé largement ses capacités. Des organisations de défense des droits de l’Homme dénoncent la surpopulation carcérale qui avoisine les 3000 détenus.

MLB, Refletguinee

 654 08 96 97