Lutte contre le 3e mandat : une nouvelle coalition fait son apparition

0
441

Alors que la présidentielle de 2020 approche à grands pas, le parti au pouvoir est sur la voie de présenter Alpha Condé comme son candidat à ce scrutin. C’est sera pour un troisième mandat pour l’actuel locataire du palais Sekhoutoureya qui dirige la Guinée depuis 10 ans maintenant. Ce qui est inacceptable pour le FNDC et plusieurs autres organisations dont l’Alliance pour une Alternance Démocratique qui vient de voir le jour.

A travers une conférence de presse, ce mouvement composé de partis politiques, des acteurs de la société civile, a été présenté ce mercredi 29 juillet à Conakry. Marie Louise Kamano, le porte-parole du 2AD indique que son mouvement vient compléter les efforts du FNDC déjà sur le terrain mais l’Alliance pour l’Alternance Démocratique ( 2AD) veut apporter un plus. Il s’agit d’une transition qui sera précédée de l’amendement de la constitution de mai 2010 qui sera soumise à un référendum.

« Il faut restaurer la constitution de 2010 par voie référendaire avec des amendements à l’exception des dispositions intangibles. Ce qui permettra la mise en place d’une CENI compétente mais aussi un cour constitutionnelle impartiale et enfin l’installation d’une haute cour de justice…».

Pour le 2AD, faire partir Alpha Condé du pouvoir doit être la mission de tout guinéen. Dans les prochains jours, l’Alliance pour l’Alternance Démocratique annoncera des actions pour barrer la route à Alpha Condé.

Dara Bah