Lélouma: l’eau de robinet coule dans la préfecture, une première dans l’histoire

0
275

C’est une première dans l’histoire de  Lélouma depuis son érection en préfecture en 1975. Les travaux pour l’approvisionnement du centre ville en eau potable à partir des robinets sont en phase finale. Une première borne fontaine publique est déjà ouverte et sert actuellement d’essai. Et ce, à la grande satisfaction des populations, a-t-on constaté sur place.

Entamés au moi d’avril 2018, les travaux devraient normalement  s’étendre sur 15 mois. Malgré le retard accusé, tout ou presque est déjà en place. De la construction du barrage en passant par le bâtiment abritant les bureaux de la  SEG ( Société des Eaux de Guinée), sans oublier les deux réservoirs de 400 et de 100 mètres cubes pour le stockage de l’eau et la pause des tuyaux pour le réseau de distribution jusque dans les foyers, l’heure est aujourd’hui aux essais a constaté sur place la rédaction locale de Guinéenews.
 » C’est vraiment un sentiment de satisfaction qui m’anime aujourd’hui. Vous savez, l’eau et l’électricité sont deux choses primordiales pour le bien être. Et c’est ce qui caractérise une ville. C’est vraiment très réjouissant de voir cette phase de concrétisation de ce projet d’adduction d’eau à Lélouma qui vient aujourd’hui à point nommé »,  s’est réjoui hors micro Amadou Dian Diallo qui s’occupe de l’hygiène d’un bâtiment administratif de la place.
Sur la même logique cette autre mère de famille renchérit, :  » avant, c’était très difficile pour nous les femmes surtout d’avoir de l’eau à la pompe. Parce que pour pédaler jusqu’à remplir un bidon de 20 litres n’est pas du tout une chose aisée. Ça demande beaucoup d’énergie et énormément d’effort. A présent, si ce projet se concrétise, on aura qu’à ouvrir son robinet et se servir. En tout cas avec l’ouverture de cette borne fontaine publique, nous avons une lueur d’espoir pour ce qui est de l’accès à l’eau potable à travers les robinets. C’est déjà un grand pas qui est franchi. Mais pour le moment on attend de voir la remise officielle », se félicite avec prudence Safiatou Diallo.
Interpellé par rapport à cette réalité, un responsable local de la SEG précise :  » effectivement. La réception technique a déjà eu lieu depuis décembre 2020. Des experts de la mission de contrôle sont venus s’enquérir de l’état d’avancement des travaux ( de la source d’eau au robinet du client).
Dans ces contrôles, la mission a émis des réserves qui sont actuellement en train d’être levées par l’entreprise », explique t-il avant de poursuivre : » près de 450 ménages sont raccordés au réseau de distribution d’environ 25 kilomètres dont 22 bornes fontaines publiques et 6 bouches d’incendie ».
Selon toujours ce responsable de la société des eaux de Guinée, la réception provisoire serait pour très bientôt.
Source: guineenews.org