Le président Alpha Condé n’avait pas le droit de fermer les frontières ( Emballo)

0
208

En marge du 59e sommet des chefs d’Etats de la CEDEAO, la Guinée et le Sénégal ont signé un accord de coopération militaire en vue probablement de rouvrir les frontières entre les deux pays fermées depuis la veille de la présidentielle du 18 octobre. C’est Alpha Condé qui avait pris à l’époque la décision de fermer les frontières entre la Guinée et plusieurs pays limitrophes. Ce qui n’est pas du goût du président de la Guinée Bissau. Cissoko Emballo l’a fait savoir ce samedi 19 juin en marge du sommet susmentionné.

«« Je regarde ici mais personne ne comprend parce qu’il n’y a pas de guerre entre le Sénégal et la République de Guinée. L’esprit d’amitié de la CEDEAO, nous devons dire la vérité au président Alpha. Il n’avait pas le droit de fermer les frontières avec le Sénégal, la Guinée-Bissau et la Sierra Leone. Je n’enverrai jamais des ministres pour signer ces types d’accord ».

Il faut dire que les deux présidents entretiennent des relations plutôt tendues.

Refletguinee