Kaloum: les motards, persona non grata

0
528

A quelques jours de l’investiture du président Alpha Condé réélu pour un 3ème mandat très contesté, la rentrée du centre administratif de la capitale qui abrite le palais présidentiel est surveillée par des unités mixtes ( police, gendarmerie et armée). Au niveau du pont 8 novembre, les agents sont postés à toutes les issues. Pour accéder à la ville, il faut montrer pattes blanches. Les motards sont systématiquement interdits de passer.

Le ministre de la sécurité en personne a été aperçu sur les lieux, peut-être, pour se rassurer du fonctionnement du dispositif.
Les forces de l’ordre sont sur le qui-vive.

Les opposants au 3ème mandat ont prévu d’organiser ce lundi et mardi des manifestations pour perturber l’investiture du président Condé, prévu ce 15 décembre 2020. Certainement ce dispositif sur le pont 8 novembre est en lien avec ces menaces des opposants.


MLB