Jour de vote : la candidate Makalé Camara n’a pas pu s’acquitter de son devoir civique

0
212

Comme annoncé dans nos précédents articles, les guinéens élisent ce dimanche 18 octobre leur nouveau président. Le scrutin se déroule avec quelques couacs qui suscitent des interrogations. C’est le cas par exemple de l’absence de l’une des candidates à cette élection présidentielle dans le fichier électoral.
Makalé Camara, ancienne ministre d’Alpha Condé, s’est rendue ce matin à son bureau de vote situé à Nongo, le bureau numéro 2 installé à la maison des jeunes, pur voter comme tous les électeurs. Mais elle n’a pas pu le faire faute de carte d’électeur. Celle qui se présente comme alternance crédible à cette élection n’a pas tardé à exprimer sa colère. Elle annonce qu’elle a déjà saisi la cour constitutionnelle. « Il y a une sainte pagaille ici quand certains électeurs disposent de deux ou plus de cartes d’électeurs, d’autres n’en ont aucune», déplore la candidate.
A Labé également, on apprend que plus de 400 électeurs n’ont pas réussi à entrer en possession de leurs cartes d’électeurs.Pour l’heure, l’élection se déroule sans incidents majeurs selon les observateurs.
Pour rappel, 5 410 089 électeurs répartis dans 15 131 bureaux de vote sont appelés aux urnes ce dimanche 18 octobre pour élire le prochain président de la République.

Dara Bah