Insécurité: des présumés coupeurs de route arrêtés à Kindia

0
67

Les trois (3) présumés coupeurs de route, arrêtés samedi, samedi 08 mai 2021 par les services de sécurité, ont été présentés à la presse dimanche 09 mai à la gendarmerie territoriale de Kindia.
Ces présumés malfrats étaient à bord d’une NISSAN MICRA de couleur rouge immatriculée RC 3054-AY en provenance de Siguiri pour Conakry, a-t-on indiqué. Ils avaient en leur possession sept(07) fusils dont 05 PMAK et deux(2) pistolets, un TT30 et un Makarov Tchèque, des boites chargeurs bien garnies et des diverses armes blanches.
Abass Diallo, Thierno Amadou Diallo et Réné Fassou MAOMOU ont été interpellés aux environs de 11 heures au quartier Wondima, dans la commune urbaine de Kindia.
« C’est suite aux renseignements recueillis et exploités par nos services que trois individus ont été interpellés. IL s’agit de RENE FASSOU MAOMOU, THIERNO AMADOU DIALLO ET ABASS DIALLO tous résidents à Conakry. Ils ont été arrêtés par la compagnie gendarmerie territoriale appuyée par l’escadron de la gendarmerie mobile N°7 au moment juste ou ils prenaient départ sur Conakry à bord d’une voiture de marque Nissan immatriculée RC 3054-AY de couleur rouge. C’est le jeudi 06 mai que ces trois individus ont pris départ de Siguiri destination Conakry via Dabola où ils ont passé la nuit. Ils entreront à Kindia à 4 heures du matin ou ils seront reçus par un des éléments du groupe qui est en cavale. Cinq (5) armes de guerres de types PMAK avec sept boites chargeurs garnies de 84 cartouches, deux PA dont de type TT30 avec 6 cartouches et un second de type MAKAROV avec 4 cartouches, une grenade lacrymogène ,une machette , un pied de buche, une pioche, une longue barre de fer ,deux couteaux, une paires de ciseau ,un sachet de menottes à caoutchouc,13 trousseaux de clés ,un rouleau de colle Scott ,14 téléphones de marques différentes ,trois tenues chemises militaires et un pantalon, une paire de rangers militaire et six cartes SIM des opérateurs Orange et Areeba », a expliqué le Lt Aboubacar Saran Bangoura, chargé de communication adjoint du haut commandement de la gendarmerie nationale et direction de la justice militaire.
Deux (2) des trois (3) accusés ont nié en bloc les faits qui leur sont reprochés. RENE FASSOU MAOMOU qui était le chauffeur a reconnu qu’il possédait deux armes PMAK parmi les cinq (5) retrouvées dans la voiture.

Ils ont été déférés ainsi que les pièces à conviction chez le procureur du tribunal de première instance de Kindia pour qu’ils répondent des faits de détention illégale d’armes de guerre, d’association de malfaiteurs et de vol à mains armées. Le procureur de Kindia, Amadou Diallo a rappelé que les recherches sont en cours pour dénicher les co-auteurs et complices des actes horribles et crapuleux contre les paisibles citoyens et de leurs biens. Il a rassuré que tous ceux qui seront retenus à l’audience dans les liens de la culpabilité seront condamnés à de lourdes peines.

AGP