Hausse des prix au mois de Ramadan : Chérif Abdallah du GOHA interpelle les commerçants

1
950
Alors que le mois saint de ramadan approche à grand pas, les inquiétudes commencent à gagner le esprits quant à la montée des prix. Chez le groupe organisé des hommes d’affaires (GOHA) le sujet interpelle les responsables. En faveur d’une conférence de presse organisée ce jeudi 10 mai à la maison des journalistes à Coléyah, le président de cette organisation a exhorté les opérateurs économique à ne pas augmenter les prix des denrées alimentaires . « Nous savons que la conjoncture est difficile parce que le port est cher. Mais nous demandons aux commerçants de revendre les produits aux prix de revient. Parce qu’avant tout, nous sommes musulmans et ce mois est un mois de pénitence. C’est un sacrifice qu’on doit faire parce que ce qu’on n’a pas eu pendant 11 mois, ce n’est pas pendant celui-ci qu’on va avoir », plaide Chérif Abdallah, président du GOHA.
Parlant des enlèvements des opérateurs économique, Chérif Abdallah affirme que cette situation préoccupe le GOHA. « Aujourd’hui, nous venons de perdre un deuxième commerçant à
l’espace de quelques mois. En ce moment, on ne se sent pas en sécurité. On attaque les gens et on brûle les marchés sans qu’on sache vraiment qui sont à l’origine », regrette l’opérateur économique.
Dara Bah

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici