Guinée: plusieurs militants de l’UFDG reconnus coupables de trouble à l’ordre public …

13
793

Huit militants de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée ont été condamnés  lundi 14 janvier par le tribunal de première instance de Kaloum à sept jours de prison ferme et au paiement  de 300 cent mille francs guinéens chacun comme amende. Amadou Diogo Barry, Thierno Ibrahima Diallo, Ousmane Bah, Abdoul Salam Sow, Souleymane Diallo, Mamadou Malal Diallo, Alsény Diallo et Amadou Billo Diallo sont reconnus coupables de trouble à l’ordre et d’ attroupement illégal.

Ces militants du parti dirigé par Cellou Dalein Diallo ont été mis aux arrêts en marge d’une manifestation qu’ils ont organisée devant le ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation le 7 janvier dernier. Ces manifestants étaient venus selon eux demander au ministre Bouréma Condé d’installer Kalémoudou Yansané au poste de maire de Matoto.
Ayant déjà purgés la peine prononcée contre eux, ils rentreront probablement à la maison dès ce lundi mais leurs avocats annoncent déjà qu’ils vont interjeter appel. Car pour eux, leurs clients sont innocents et estiment d’ailleurs que le procès ne devait pas se tenir.
Dara Bah

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici