Guinée: le ministre de la justice prend des engagements devant des femmes de l’opposition

11
2579

Ce mercredi 28 mars 2018 les femmes de l’opposition républicaine ont défilé dans les rues du centre administratif. Le ministère de la justice a constitué le point d’orgue de cette marche. L’objectif était d’attirer l’attention du ministre de la justice sur les cas des morts enregistrés lors des manifestations de l’opposition républicaine. Ces femmes ont réclamé justice pour les 94 personnes tuées lors de ces manifestations. Le ministre de la justice Me Cheich Sako a fait comprendre à ces femmes que des procédures judiciaires ont été engagées pour mettre la lumière sur ces cas d’assassinats.
« Ceux qui disent que la justice ne fait rien dans notre pays .On va leur démontrer le contraire .On peut dire que certains dossiers dorment ça c’est vrai. Mais vous ne pouvez pas apporter des preuves qu’un dossier d’assassinat ou de mort n’a pas été ouvert ni à Dixinn ni à Mafanco. Je vais faire la liste de tous ses dossiers, vous avez des mandataires, madame est à côté de moi, elle sera officiellement informée. »
Cependant le ministre de la justice a reconnu la lenteur de ces procédures. Une lenteur qui n’est pas propre qu’à la justice guinéenne a-t-il fait remarquer.

L. Barry

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici