Guinée : le torchon brûle entre un ministre et Moussa Thiegboro Camara

0
1086

La marque bouillon divise le ministre du commerce, Marc Yombouno et le secrétaire général à la présidence chargé des services spéciaux, de la lutte contre la drogue, le crime organisé  et l’office de répression contre des délits économiques et financiers. Ce lundi, lors d’une conférence de presse, Marc Yombouno a démenti les chiffres récemment communiqués par le service de Moussa Thiegboro Camara à la télévision nationale. Selon ces chiffres, en Guinée sur les 108 marques de bouillon identifiées 9 seulement sont propres à la consommation. Faux rétorque le ministre du commerce. Pour lui sur les 108 marques seules 12 ont été analysées et 10 répondent aux normes.

« Nous avons eu des rapports des services de nos collaborateurs, des produits qui ont été analysés ailleurs et par rapport à ce qui a été dit sur certains medias, nous avons constaté des contradictions. Donc il nous revenait en tant que département approprié pour éclairer la lanterne des populations», a souligné le ministre du commerce.

Moussa Thiegboro Camara s’est-il trompé sur les chiffres ? Rien n’est moins sûr.

Dara Bah

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici