Guinée: les gardes pénitentiaires en grève

1
802

La grogne des gardes pénitentiaires a démarré ce lundi 26 mars 2018 empêchant au passage le déroulement des audiences dans les cours et tribunaux du pays.

Parmi les réclamations des grognards, des meilleures conditions de vie et de travail, des  équipements, des formations ainsi que l’application du statut particulier de l’administration pénitentiaire signé en octobre 2016.

Le ministère de la justice a fait une proposition de sortie de crise ce mardi 27 mars. Une proposition qui a été aussitôt rejetée par les grévistes.

Pour l’heure, les prisons sont fermées et les audiences ne se tiennent pas.

Ces derniers temps, la Guinée fait face à des remous dans plusieurs secteurs. La grève des enseignants qui réclamaient une augmentation de salaire au cours du mois de février a marqué les esprits dans le pays.

Dara Bah

655 81 45 34

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici