Guinée: Deux Ivoiriens poursuivis pour cybercriminalité et escroquerie

0
221

Le procès de deux (2) ressortissants ivoiriens, poursuivis par le Tribunal de Première Instance(TPI) de Mafanco, pour ‘’accès et maintien non autorisés dans les systèmes informatiques de Sky Bank et escroquerie’’, est à la phase de la plaidoirie.
Placés sous mandat de dépôt le 25 février 2020, les accusés Nango Dja Gouthier et Thiery Marc Éric Dano ont reconnu avoir fait un retrait de 150 millions sur leur compte, domicilié à Sky Bank et alimenté par un partenaire du nom de Boris qui réside en Tunisie.
Après des débats contradictoires, des avocats de la défense ont clamé l’innocence de leurs clients, lundi 15 mars 2021.
« C’est un ami de Gouthier qui vit en Tunisie qui lui a demandé de rentrer en affaires en ouvrant un compte à Sky Bank. Informé que le compte est alimenté de 260 millions, il a effectué un retrait de 150 millions en violation des règles de base de la banque », plaide la défense en se posant la question est-ce que la banque est blanche dans cette affaire.
« Dans cette affaire, il y a beaucoup de zones d’ombre. Pour ouvrir un compte à Sky Bank, il faut 250 000 GNF et là, Gouthier n’a versé que 200 000 pour le faire », s’interroge un avocat de la défense.
Et d’ajouter « Il a ouvert le compte le jeudi pour être alimenté le vendredi à 260 millions, et le lundi, il est parti pour le retrait de ce montant. Et là, ils disent non, seulement on peut vous donner 150 millions et le retrait se fait avec un chéquier qu’ils l’ont d’ailleurs trouvé facilement en écartant les règles basiques qui disent que si un montant est supérieur à 50 millions, un E-mail doit être envoyé à la hiérarchie pour justification », a indiqué la défense.
Dans son réquisitoire, madame le procureur, Joséphine Tinkiano a souligné qu’il a fallu le travail des experts en informatique pour déceler cette soustraction frauduleuse.
Pour la répression, la procureure a invité le président du tribunal à application des articles 4, 5 de la loi relative à la cyber-sécurité et 403 du code de procédure pénale en condamnant Gouthier deux (2à ans et Eric, un (1) an d’emprisonnement et une amende de 60 millions chacun. Aussi au remboursement solidaire des montants indiqués par Sky Bank. Le verdict est attendu le 05 avril prochain.

AGP