Guérisseurs traditionnels : la position du ministre de la Santé

12
856

Le ministre de la Santé, Edouard Niankoye Lamah, s’est exprimé, le 26 mars, sur les activités des tradi-praticiens.

« Les tradi-praticiens ou les guérisseurs, en réalité, il y a de la science là, car si nous sommes là aujourd’hui, c’est parce qu’il y avait des vertus, de la science médicale  dans nos communautés avant la pénétration coloniale. Mais, faisons attention ! Beaucoup de tradi-praticiens ne sont pas à la hauteur. Il y a énormément des menteurs parmi ceux-ci. Sinon l’Etat guinéen a pris des dispositions en créant au sein du ministère de la Santé une division réservée à la médecine praticienne qui devait organiser normalement ce secteur. Mais malheureusement, beaucoup d’entre eux ne veulent pas coopérer », regrette le ministre.

Et de poursuivre :

« Quand ont dit que vous guérissez cela, eh bien, nous allons étudier la plante en question pour connaître les substances actives qui sont là-dans qui ont des (….) thérapeutiques, il n’y a pas de réponse, les gens disparaissent. Donc, on a des problèmes parce qu’il y a beaucoup d’entre eux qui aiment arnaquer la population. C’est avec beaucoup d’amertume que personnellement j’apprends des déclarations à la radio en vantant les vertus en disant que je guéris ceci et cela. Par exemple, quand il y a eu l’avènement du VIH/SIDA, il y a eu beaucoup des tradi-praticiens  qui ont dit qu’ils ont des médicaments contre le SIDA, alors comment on peut-on soigner une maladie que vous ne connaissez pas ? Donc autant nous disons parmi eux, il y a des sérieux, et en réalité la médecine traditionnelle a de la valeur, mais parmi eux il y a beaucoup qui arnaquent la population et qui n’ont absolument rien ».

Abdoulaye Kourouma

Tel: 655814534

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici