Fête internationale du travail : les doléances des syndicalistes

0
1160

Le 1er  mai, les travailleuses et les travailleurs de Guinée étaient sur l’esplanade du palais du peuple de Conakry pour célébrer la journée internationale du travail. Le Thème : le dialogue social au service du travail décent. Les centrales syndicales ont profité de l’occasion pour dénoncer le « comportement déloyal » des certains employeurs : « les licenciements abusifs, les harcèlements de tout genre, la stigmatisation, etc. Il faut aussi rappeler notamment, l’insécurité grandissante qui trouble la vie des populations et qui découragent les investissements étrangers, les tracasseries des forces de l’ordre, les braquages ».

Dans leur cahier de charges, travailleuses et travailleurs de Guinée demandent : « Le respect de la législation du travail, de la réglementation des conditions de vie des sous-traitants, l’arrêt des licenciements abusifs dans les entreprises privées, la création avant juillet du tribunal administratif, le payement des pensions de retraités, l’augmentation des pensions des retraités à chaque augmentation de salaire, la mise en œuvre rapide du programme de logements sociaux en faveurs de travailleurs ».

Figurent également parmi les doléances, la protection du consommateur guinéen par des mesures de surveillances des produits sur le marché, la réglementation de la production de l’eau à usage commercial, l’interdiction formelle des emballages plastiques non biodégradable, la révision à la hausse du SMIG de 440 000 à 1 million deux cent mille francs guinéens.

MYD

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici