Falsification des résultats du BEPC 2021: Deux ans de prison pour les auteurs

0
83

Le Tribunal de Première Instance (TPI) de Kankan, a rendu son verdict, lundi 05 Décembre, dans le procès contre l’ancien inspecteur régional de l’éducation de Kankan Famoro Keita et ses six (6) coaccusés, tous poursuivis  pour des faits de faux et usage de faux en écriture publique lors du Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC) session 2021.

Ainsi, Famoro Keita ex-inspecteur régional de l’éducation, Oumar Camara informaticien à l’IRE et Tidiane Touré, chef service de l’examen, ont été reconnus coupables des faits qui leur sont reprochés. Ils ont été condamnés à 2 ans de prison assortis de sursis et au paiement de 5 millions de francs guinéens.

Les quatre autres accusés : Issa Kouyaté, Mamadi Condé, Abdoul Gadri Sidimé et Isiaka Doumbouya, ont été déclarés non coupables puis relaxés par le tribunal.

L’avocat de la défense, Me Mohamed 2 Kourouma, a salué  la décision du tribunal de Kankan :  « Je suis très satisfait du jugement rendu ce matin par le tribunal du 1ère instance de Kankan statuant dans l’affaire ministère publique contre Famoro Keita, Oumar Camara et Tidiane Touré et autres. Franchement c’est une bonne décision qui a été rendue par le président du tribunal au nom du peuple de Guinée », a-t-il dit.

AGP