Électricité : une bonne partie de Conakry dans le noir

1
416

La desserte en électricité ne fait que se détériorer du jour au lendemain à Conakry et dans les villes de l’intérieur du pays. Ce lundi 11 mai, plusieurs quartiers sont plongés dans l’obscurité.

Si des manifestations ne sont pas signalées pour le moment peut être à cause du couvre feu combiné au ramadan, les citoyens ont pris d’assaut les réseaux sociaux pour dénoncer le manque d’électricité en cette période de mois saint de Ramadan mais aussi de chaleur.

Le ministre de l’énergie a déclaré la semaine dernière sur les antennes des médias publics que la Guinée devait de l’argent aux fournisseurs ( les propriétaires des centrales). Ceux-ci ont selon Taliby Sylla décidé de suspendre la fourniture jusqu’à ce qu’ils rentrent en possession de leur dû. C’est pour cette raison que des perturbations sont enregistrées dit-il tout en rappelant qu’en période d’étiage les tribunes des différents barrages hydroélectriques ne fonctionnent pas à plein régime.

Malgré cette sortie médiatique du ministre, certains citoyens estiment que le délestage est lié au fait que l’Etat a décidé de prendre en charge les factures d’eau et d’électricité pendant trois mois pour aider les citoyens à faire face à la crise sanitaire en cours. Ils demandent aux autorités de revenir sur cette décision si cela pourrait améliorer la desserte en électricité.

Refletguinee

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici