Électricité : Le Premier ministre visite le poste de Linsan

0
224

Très tôt ce samedi matin, le Premier ministre,  chef du Gouvernement a effectué une visite de terrain à Linsan, là où se trouve la sous station de l’OMVG. Dr Bernard  Goumou était notamment accompagné du ministre de l’Énergie et plusieurs hauts cadres du département.  Ce poste de Linsan reste très stratégique pour la ligne connexion de l’organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie ( OMVG) et pour tout le système d’échange énergétique de la CEDEAO.  Il constitue aussi le centre de dispatching principal le plus grand du tout le réseau. Il est équipé pour la distribution  de l’énergie électrique dans la région de Labé et les villes environnantes. Le Directeur général de l’Électricité de Guinée ( EDG) apporte quelques précisions sur ce poste

 » l’avantage de ce poste, ça nous permet d’avoir une facilité dans notre exploitation.  Désormais, la ligne de Garafiri va rentrer dans ce poste.  Et ça va nous permettre d’avoir de l’énergie sur le réseau de Garafiri. Ça vous nous permet d’alimenter le réseau à tout moment même si la centrale de Garafiri est à l’arrêt.  Ça va aussi nous permettre de respecter notre programme d’entretien de nos barrages.  C’est l’un des gros avantages de ce poste. Aujourd’hui,  la ligne de Garafiri va rentrer,  elle va ressortir, elle va aller à  Kindia,  elle va aller à Mamou. Donc si y’a une panne à Garafiri, on a toujours du courant à Mamou, on a toujours du courant à Kindia. Voici un peu les avantages que ce poste va nous donner. Aujourd’hui,  j’achète de l’énergie en Côte d’ivoire pour alimenter la ville de N’zérékoré, à partir d’ici, je ne  vais plus acheter de l’énergie. Je vais alimenter N’zérékoré a partir de Linsan. Donc ça nous fait des économies. A partir d’ici, je peux alimenter le Libéria,  je peux alimenter la Sierra Leone. Donc je peux avoir avoir des contrats de vente d’énergie avec ces deux pays.  Donc ça, ce sont des avantages que ce poste va nous procurer. Et l’énergie que nous perdons à Kaleta, on aura une bonne partie qui sera évacuée ici, au lieu de la perdre,  on va l’utiliser.  Ça nous permet au moins d’exploiter notre système avec  beaucoup d’efficiences. » à expliqué Laye Sékou Camara

Plus loin, le premier responsable de l’EDG indique que c’est sa société qui va assurer l’exploitation de ce poste

« EDG est l’exploitant. C’est vrai ça été construit dans le cadre de l’OMVG, mais quand on finit de construire,  c’est EDG qui exploite.  D’ailleurs,  nous avons-nous travailleurs qui sont sur le site. Ils sont entrain de travailler pour participer à l’installation de tous les équipements.  Ça leur permet à la longue de se familiariser aux équipements et de pouvoir mieux les exploiter dans le cadre normal. »