Dossier massacres du 28 septembre : la CPI souhaite la tenue du procès dans 3 mois

0
107

Depuis le jeudi dernier une mission de la Cour Pénale Internationale ( CPI) séjourne en Guinée. Ce vendredi, elle a échangé avec la ministre de la justice, garde des sceaux. Les échanges ont porté sur la tenue du procès des massacres du 28 septembre. Au sortir de la rencontre, Le chef de la mission s’est montré très optimiste quand à la volonté clairement affichée des nouvelles autorités du pays.

 » Nous avons trouvé, il faut le dire de manière franche et sincère une oreille extrêmement attentive au près des autorités notamment du président qui a dirigé hier le conseil des ministres où la question du procès a été évoqué. Il  donne des instructions pour que ça soit tenu le plus rapidement possible depuis lors avec le premier ministre, avec madame la ministre nous avons travaillé sur les modalités pratiques et opérationnelles pour que ce procès se tienne dans les plus brefs délais. Hier j’ai évoqué le délai d’environ 3 mois, nous sommes dans cette fourchette. Nous devons être fier aujourd’hui de la bonne coopération réussie auprès du président du CNRD, du premier ministre et de la madame la Garde des sceaux », a déclaré Amady Bâ, chef coopération de la CPI
Néanmoins, le chef de la délégation de la CPI a affirmé que ce procès n’est pas pour demain vu l’ampleur du dossier. Amady Bâ assure que le travail est abattu pour aboutir à ce procès. Notamment la construction d’un bâtiment devant abriter le procès, la formation des juges.

MLB , refletguinee