Dixinn: un groupe de femme manifeste devant le domicile de Dalein

0
497

Un groupe de femme a pris d’assaut le domicile privé du leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée ce samedi 12 décembre pour exiger l’arrêt des manifestations. Vêtues de blancs, balais en mais, ces femmes qui seraient venues des cinq communes de Conakry veulent que Cellou Dalein Diallo arrête d’appeler à des manifestations qui font trop de victimes. Elles invitent l’ancien premier ministre guinéen et candidat malheureux à la présidentielle du 18 octobre de respecter les résultats donnés par la CENI et confirmés par la cour constitutionnelle. Leur porte-parole a dans son discours laissé entendre qu’elle vont aussi rencontrer Alpha Condé même si elles estiment que l’origine des Violences se situe dans le camp de l’UFDG.

“Nous sommes là ce matin pour demander la paix de tous les deux côtés, au professeur Alpha Condé et à l’opposition de Cellou Dallein Diallo. C’est pourquoi nous sommes devant chez Cellou pour qu’il fasse une sensibilisation au sein de son parti parce que les menaces là vraiment on en a marre. Les femmes en ont marre, nos enfants se trouvent partout. Et chaque fois qu’il y’a manifestations c’est nos enfants qui sont dans lez rues. Il n y’a pas de personnes âgées, c’est des innocents qui meurent.
En tant que mère de famille, on ne peut pas croiser les bras sans venir demander cette doléance, dire à Dalein qu’ il y’a eu les élections, la CENI a tranché, la cour constitutionnelle a fini de faire son travail, il n’a qu’à accepter ce que Dieu a tranché parce que c’est Dieu qui donne le pouvoir et qui le retire. Si Dieu a fini de trancher, Cellou na qu’à prendre la Guinée en main, il n’a qu’à laisser les enfants et laisser tomber la guerre et la violence», a-t-elle déclaré dans des propos relayés par nos confrères de Kanlenews.

Première du genre, cette manifestation intervient à quelques jours de l’investiture du président Alpha Condé pour un troisième mandat contesté à la tête de la Guinée. L’opposition projette des manifestations pour dénoncer un hold-up électoral et le coup d’etat constitutionnel.

Le président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée, Cellou Dalein Diallo, connu comme homme de paix, a revendiqué la victoire à la présidentielle du 18 octobre. Depuis il se considère comme le président élu de la république de Guinée et tente de faire reconnaître sa victoire sans succès pour le moment.

Mamadou Lamine Diaby