Direct /Siège national du SLECG: l’heure est à la chasse des « traitres »

1
1975
Aboubacara Soumah, SLECG
Les esprits se chauffent au siège national  du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) où sont mobilisés (11 h) plusieurs enseignants. Apparemment tout le monde n’est pas la bienvenue ici. Certains sont hués. Ils sont considérés comme des traitres. Ils sont chassés de manière brutale par des enseignants qui les considèrent comme des espions. Il a fallu l’intervention du secrétaire général du SLECG, Aboubacar soumah pour mettre fin à cette chasse à l’homme.
A noter que les enseignants sont au siège du SLECG pour signer un protocole d’accord avec le ministre Tibou Camara. A 11h30,  le ministre n’est toujours pas arrivé. 
Ousmane Condé

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici