Dernière minute: Abdourahmane Sanoh fixé sur son sort par le TPI de Mafanco

0
126

L’ancien coordinateur du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) vient d’être fixé sur son sort au Tribunal de première instance de Mafanco. L’activiste est purement et simplement  relaxé.

Poursuivi pour participation délictueuse à une réunion non déclarée, Abdourahmane Sanoh n’a pas été retenu dans les liens de la culpabilité. Le juge n’a pas suivi les plaidoiries du procureur qui avait requis 18 mois de prison avec sursis pour cet activiste de la société civile.

Me Mohamed Traoré, avocat de l’activiste, a salué une décision historique et qui fera date dans l’histoire judiciaire du pays.

Plusieurs organisations de défense des droits de l’homme et des coalitions politiques ont- dans des déclarations-dénoncé les poursuites judiciaires engagées contre l’ancien patron du FNDC qui vient donc d’être blanchi dans cette affaire.

Dara Bah, Refletguinee