Déguerpissement à Conakry: Bah Oury recommande

0
314

Bah Oury, le président de l’Union des démocrates pour la renaissance de la Guinée (UDRG), a twitté, le 2 février, que la justice et la solidarité qui composent la devise de la Guinée sont à cet égard des obligations pour les autorités de mieux traiter les victimes des opérations de déguerpissement. Il estime qu’agir en conformité avec les fondements du droit est indispensable. «Les déguerpis doivent être prévenus et dédommagés pour leur permettre de survivre et se recaser. Nul ne conteste la nécessité d’assainir les trottoirs encombrés de la ville de Conakry. Il est également normal que la puissance publique puisse récupérer des espaces déjà bâtis pour des travaux d’utilité publique. Ce droit régalien impose toutefois des règles et des obligations », explique le président de l’UDRG.


Abdoulaye Kourouma