Dalein Diallo tacle Mamadou Sylla : « ma vocation est d’être président de la république…»

29
618

Selon les résultats des législatives du 22 mars dernier, Mamadou Sylla, président de l’Union Démocratique de Guinée, dont le parti a obtenu quatre sièges au parlement est le nouveau chef de file de l’opposition guinéenne. Un titre qu’il revendique déjà.

D’ailleurs, il reproche à son prédécesseur de ne l’avoir pas félicité encore mois organisé une passation. Invité ce lundi 14 mai de l’émission les grandes gueules de nos confrères d’Espace FM, Cellou Dalein Diallo a répondu à son ancien allié. Dans un premier temps, le président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée rappelle qu’il n’était pas reconnu dans les faits comme chef de file de l’opposition guinéenne par le pouvoir qui avait coupé tous les avantages liés à sa fonction. Il invite donc celui qui réclame le poste à trouver de l’inspiration pour le prendre. Ensuite, Cellou Dalein précise qu’il ne reconnaît pas le parlement issu du scrutin contesté du 22 mars et par conséquent pas un chef de file venant de cette assemblée nationale. L’ancien premier ministre va plus loin en indiquant que sa vocation n’est pas d’être chef de file l’opposition mais plutôt d’être président de la République.

Rappelons que les principaux partis politiques de l’opposition guinéenne n’ont pas pris part au scrutin car pour eux il n’était pas transparent. Réunis au sein du FNDC avec une grande partie de la société civile, ils ont manifesté leur volonté d’empêcher la tenue des législatives mais aussi du référendum. Ce double scrutin a eu lieu mais a enregistré des violences et une faible participation.

Dara Bah, refletguinee

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici