Dabola: l’accompagent de 224 objectif bac salué par les élèves

0
448

Dans le cadre de la formation des élèves, le projet 224 objectif bac a pris l’initiative d’apporter un soutien pédagogique aux candidats de l’intérieur du pays. Cette année, c’est plus précisément la région de Faranah (Dabola, Dinguiraye et Faranah centre) qui est concernée.

À Dabola, ils sont au nombre de 307 candidats dont 101 filles. Pendant dix jours, les enseignants volontaires vont essayer de faire le maximum pour aider les élèves candidats à bien aborder les épreuves du baccalauréat qui démarrent ce lundi 24 août sur toute l’étendue du territoire. Les enseignants sont sur place depuis cinq jours avec les élèves qui apprécient l’initiative. Candidate en Science Expérimentale du Lycee Barry Diawadou, Mariama 2 Barry salue l’arrivée de ces enseignants. «Ils m’ont appris beaucoup de choses que je ne savais pas depuis l’ouverture. Mais maintenant je suis suis fière de les avoir. Même si les dix jours ne vont pas suffir, nous allons nous concentrer pour bien affronter les épreuves. Avec cette allure, je suis vraiment fière. Parce que depuis le départ je n’avais pas le courage de faire le baccalauréat. Mais depuis leur arrivée ils m’ont donné le courage et en plus ils m’ont encouragé ».

Mamoudou Keita aussi apprécie déjà le contenu de ce qui a été donné pendant les cinq jours écoulés. Pour lui, il s’agit d’une opportunité unique. « Les premiers cinq jours m’ont beaucoup apportés. Parce que je n’étais pas tellement préparé. J’était partiellement préparé pour le baccalauréat. Mais aujourd’hui je suis totalement prêt. Parce qu’avant leur arrivée, on avait pas fini le programme de certaines matières telles que la physique, mathématique, chimie. En plus leur arrivée m’a apporté beaucoup  de choses. Ils m’ont appris comment aborder un sujet dans toutes les matières. Ça c’est un atout aujourd’hui. Ce qu’ils nous donnent est vraiment l’essentiel. Si nous étions avec eux depuis le début de l’année c’était mieux. Ils ont des méthodes très appréciables. Leur méthode est simple et efficace. On espère vraiment rehausser le niveau » a-t-il souhaité.

Ce n’est pas tout. Une nouvelle composante dénommée ‘’chapeau les filles’’ a été initiée par le projet 224 objectifbac pour encourager les filles à réaliser leur rêve. La première fille de chaque préfecture sera invitée à Conakry par le projet pour rencontrer des grandes personnalités et choisir une option de son choix dans les universités privées de la capitale. Une manière de faire la promotion des filles. Fatoumata 2 Barry promet d’être parmi les boursières« Nous les filles, on a beaucoup de complexe dans les classes. Et on n’a pas de soutien. Vous pouvez voir les garçons finir l’université, mais nous les filles ce n’est pas facile malgré qu’il y a des filles qui se battent. Et surtout à l’intérieur du pays même si elles sont intelligentes elles n’ont pas de soutien. Et si tout le monde faisait comme 224objectifbac les filles allaient évoluer en Guinée. Surtout si nous voyons dans le gouvernement guinéen il n’y a que 15% des femmes. Ce que le projet a fait non seulement c’est encourager les filles de se battre, mais aussi se battre comme les garçons. Parce que ce n’est pas seulement les garçons qui le peuvent. Les filles peuvent aussi faire mieux. Donc nous les filles de Dabola nous allons nous battre. J’espére que cette année toutes les filles de Dabola auront le bac. Et rien n’est exclu que la première de la République sorte à Dabola » a-t-elle conclu.

Il faut rappeler que l’année dernière, la région de Faranah avait enregistrée plus d’échecs à travers le pays sur plus de 4000 candidats seulement 456 admis soit 12%.      

Amadou Tidiane Diallo depuis Dabola