Crise post-electorale : Dalein va-t-il rencontrer la mission diplomatique?

0
233

En Guinée, la crise post-electorale commence à s’intensifier et le bilan humain et matériels est lourd avec près de 30 morts, d’importants dégâts matériels. Pour désamorcer cette  crise, l’ONU, l’UA et la CEDEAO ont dépêché une mission sur Conakry. 

Le président de la Commission de la Cédéao Jean-Claude Kassi Brou et Mohamed Ibn Chambas pour les Nations unies et cie doivent rencontrer le ministre des affaires étrangères, celui de l’administration du territoire et de la décentralisation, les institutions républicaines, les partis politiques engagés dans la course à la présidentielle et la société civile ce lundi 26 octobre. Mais en ce qui concerne Cellou Dalein Diallo, la rencontre peut ne pas avoir lieu. Pour cause, les proches du président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée ont une dent dur contre certains membres de la délégation qu’ils estiment partisans d’Alpha Condé. C’est le cas de l’ancien député uninominal de Gaoual et directeur de communication du parti. Ousmane Gaoual a dans un post sur Facebook indiqué: « Envoyer Jean-claude Brou, Ibn Chambas et Behanzin en Guinée pour une médiation est une foutaise. Les guinéens n’en veulent pas. Le Président Cellou Dalein devrait les récuser».
En plus du déficit de confiance, l’UFDG exige la levée immédiate de la séquestration dont fait l’objet Cellou Dalein Diallo depuis mardi dernier. Une concession qui pourrait être refusée par le pouvoir.
Le domicile de Dalein Diallo est encerclé par les forces de l’ordre et depuis mardi personne ne peut entrer ni sortir. Ce dimanche, des journalistes venus répondre à une invitation de Cellou Dalein pour une conférence de presse a été empêché d’accéder à son domicile.
Aux dernières nouvelles, une penerie de vivres commence à se faire sentir dans la maison alors qu’en plus de la famille de Dalein, s’y trouvent des nombreux militants.

Ousmane CONDÉ